197, rue de Tolbiac - 75013 PARIS

Tél. : 01 45 88 21 63

L’ammoniaque est un composé chimique que l’on rencontre dans de nombreux produits d’entretien, produits ménagers, ou produits cosmétiques. Quels sont ses effets ? A quoi sert-il exactement ? Peut-on le confondre avec d’autres produits ? En quoi peut-il s’avérer dangereux pour les femmes et les hommes ?

Quel lien entre ammoniac et ammoniaque

L’ammoniac est le produit chimique de base, très utilisé dans l’industrie. Sa formule chimique est NH3 ; un atome d’Azote (N) pour trois atomes d’Hydrogène (H). Sous cette forme, l’ammoniac existe naturellement, aussi bien dans la nature que dans le corps humain. Il est notamment utile dans le processus de synthèse des acides aminés et des nucléotides. Dans la nature, il est issu de la décomposition de matières organiques. L’ammoniac est un produit dangereux, très corrosif. Il peut provoquer de graves brûlures. La plus grande partie de l’Ammoniac utilisé sert à fabriquer des engrais chimiques, intégrant le cycle de l’azote. Mais on lui trouve plusieurs autres qualités. Il sert comme gaz réfrigérant, comme composant de matières plastiques, d’explosifs, de tissus, de pesticides et même de colorants.

L’ammoniaque est obtenue par dissolution de l’Ammoniac dans de l’eau, avec une concentration comprise entre 27 et 30 %. Son nom réel est l’hydroxyde d’ammonium, de formule chimique NH4OH, soit l’association de NH3 et de H20 (molécule d’eau). La première utilisation de l’ammoniaque, c’est en tant que détachant, très efficace sur les tâches organiques. C’est un excellent dégraissant parfois utilisé en désodorisant. On en retrouve dans les produits d’entretien pour WC ou pour fours par exemple. Et aussi dans les colorants pour cheveux…

Les effets de l’ammoniaque sur la santé

Même si l’exposition à l’ammoniaque n’est pas mortelle, elle peut engendrer des désagréments forts. D’une personne à l’autre, et en fonction de l’exposition au produit, les réactions peuvent être très différentes dans l’intensité ;
– Pour les voies respiratoires, en cas d’inhalation (difficulté à respirer, toux, …) ;
– Pour les muqueuses en cas de contact direct (douleurs, brûlures, perte de la vision, …) ;
– Pour l’estomac, l’œsophage et les intestins en cas d’ingestion (brûlures, douleurs, vomissements, …) ;
– Pour la peau en cas de contact direct (brûlures, irritations, nécroses, …) ;
– Pour le système cardio-vasculaire (variations de ph dans le sang, évanouissements, pression artérielle basse).

Bien entendu, la plupart des symptômes décrits ci-dessus demandent des expositions fortes ou prolongées. Mais tous les humains ne réagissent pas de la même façon, notamment quand les hormones s’en mêlent, comme c’est le cas d’une femme enceinte par exemple.

Afin d’éviter ces désagréments, il existe deux solutions ;
– Diluer l’ammoniaque dans une grande quantité d’eau et porter des gants et masques de protection ;
– Ne pas utiliser d’ammoniaque du tout !

Le rôle de l’ammoniaque dans les colorations chimiques

Dans une coloration chimique, l’ammoniaque a pour rôle d’ouvrir les écailles du cheveu, afin que le peroxyde d’oxygène puisse altérer la mélanine, le pigment naturel du cheveu. De fait, l’utilisation de l’ammoniaque a donc des conséquences forcément malheureuses.

Elle abîme le cheveu pour permettre à la nouvelle couleur de s’intégrer à la place de la mélanine naturelle. Elle rend donc le cheveu sec et poreux. D’autant plus que l’Ammoniac de base est un produit ayant tendance à absorber l’eau. Ce faisant, elle facilité l’agression des cheveux par quantité de parasites et de polluants. Le cheveu est moins protégé, voire plus du tout. Et comme la seule solution trouvée par l’industrie chimique pour corriger le tir, c’est l’ajout à outrance de silicone, le remède se fait pire encore que le mal. En effet, la silicone étouffe complètement le cheveu et importe des perturbateurs endocriniens (comme les parabènes) qui pénètrent dans le sang.

Le profil toxicologique de l’ammoniaque, des peroxydes d’oxygène, des parabènes et autre résorcinols et PPD ne laissent pas beaucoup de chance à la bonne santé des cheveux. Et le problème, c’est que l’industrie cosmétique remplace ces produits par d’autres produits, aux noms moins célèbres, mais tout aussi destructeurs. Attention donc, quand vous lisez ‘coloration cheveux sans amoniaque’ ou ‘shampoing sans parabènes’, le produit n’est pas naturellement bon pour vous pour autant. La seule chose en matière de coloration qui puisse garantir la bonne santé de vos cheveux, c’est la teinture naturelle.