197, rue de Tolbiac - 75013 PARIS

Tél. : 01 45 88 21 63

Coloration végétale qui vire au vert ou au roux : nos conseils pour éviter ces résultats

Même lorsque l’on utilise une coloration végétale, le risque que celle-ci vire au vert ou au roux existe. Inattention, mélange avec des produits industriels ou utilisation directe des pigments sans henné, plusieurs écueils sont à éviter. Doriath coiffure vous en dit plus.

Videz votre salle de bains de vos produits cosmétiques industriels

Le tout premier écueil à éviter, c’est le mauvais mélange entre une coloration végétale et la tonne de produits chimiques et synthétiques contenus dans les flacons de vos shampoings, après-shampoings et autres démêlants industriels. Les substances agressives contenues dans ces bouteilles ne peuvent être compatibles avec le travail effectué par les pigments végétaux. Une fois que vous êtes passées au végétal, jouez le jeu jusqu’au bout.

Prenez soin de vous et de votre cuir chevelu

Parmi les erreurs classiques pouvant entraîner une mauvaise coloration, en voici deux malheureusement assez courantes ;
– vous vous endormez pendant votre couleur, dépassant largement le temps de pose, avec toutes les conséquences induites ;
– vous omettez de vous protéger le contour du visage…

Dans le premier cas, sachez qu’un temps de pose plus long favorise la prise de la teinte. De fait, un blond clair peut virer à l’orange s’il est tenu trop longtemps.

Dans le second cas, préparez votre peau avec une crème grasse. Et n’oubliez pas les oreilles…

Pensez au matériel

Autre erreur classique, la conservation de matériels en métal ! Jetez (ou donnez) tout ce qui peut s’oxyder et passez au verre et au bois. Peignes et bols en acier inoxydable ou en fer sont désormais à bannir de votre salle de bains.

Evitez l’expérimentation

Quand vous vous décidez à effectuer vos couleurs vous-mêmes, faites attention à ne pas appliquer les pigments directement sans mélange en amont. L’exemple de l’ébène est criant. Pour camoufler quelques cheveux blancs, vous pourriez être tentées de faire une couleur directe à l’ébène… Sans savoir que l’ébène seul a une forte tendance à tourner au vert… Dans tous les cas, demandez nous conseil avant de vous lancer seule. Cela vous évitera quelques désagréments.

D’ailleurs, de manière générale, évitez de faire une couleur complète pour seulement quelques cheveux blancs. Bien souvent, un simple shampoing couvrant aux pigments naturels suffit à camoufler ces cheveux blancs.

Soyez certaines d’être 100 % naturelle

Malheureusement, les grandes marques de cosmétique sentent le vent tourner et essaient de revendre leurs produits chimiques sous des labels faussement bio. Attention au greenwashing ! Soyez certaines que le produit que vous achetez est 100 % bio. De la même façon, si vous venez du chimique pour passer à la coloration végétale, passez d’abord par les masques détox. Après une décoloration chimique, si vous posez directement une coloration végétale à l’indigo, sans en passer par au moins trois masques détox, vos cheveux vireront directement au vert (jaune + bleu…).

Ne lavez pas vos cheveux trop vite après votre coloration

Si vous les lavez trop vite, vous allez perdre les bénéfices de votre coloration. De surcroît, si vous le faites avec des produits inadéquats, vous augmentez les risques. Donc, après une coloration végétale, faites un soin après shampoing pour fixer la couleur et attendez le lendemain pour vous laver les cheveux.