197, rue de Tolbiac - 75013 PARIS

Tél. : 01 45 88 21 63

Les bienfaits de la coloration naturelle Noir Doux

Une coloration végétale naturelle dispose d’autres avantages que de simplement colorer les cheveux. Ce qui, soi dit en passant, est déjà très bien. En utilisant l’indigo, parfois appelé à tort henné noir, non seulement vous vous autorisez un changement de teinte, mais de surcroît, vous prenez soin de vos cheveux. Vous les renforcez et améliorez leur santé.

Les bienfaits du henné

On ne le répètera sans doute jamais assez ; le henné n’est pas seulement utile à la coloration naturelle, il est également un élément prépondérant d’une excellente santé capillaire. De fait, même si le henné est une base importante pour toute coloration végétale, il s’utilise également en soin pur et en masques pour cheveux. Utilisé par les indiennes depuis la nuit des temps, le henné ;
– Est un produit certifié naturel, excellente alternative aux produits chimiques (bien meilleur en fait) ;
– Permet de gainer les cheveux, et donc de les gainer, de les lustrer et de les rendre plus résistants aux agressions extérieures ;
– Tient les colorations plus longtemps du fait de sa diffusion sur le cuir chevelu, et pas à l’intérieur d’un cheveu tué ;
– Contribue à la baisse des irritations du cuir chevelu ;
– Permet de réguler naturellement la production de sébum ;
– Dispose de propriétés antifongiques naturelles ;
– Se révèle bien moins cher que tous les produits chimiques soi disant super modernes.

La coloration végétale à l’indigo

Maintenant que nous avons rappelé les bases de la coloration et des bienfaits du henné, passons à la coloration noire en elle-même. Bien entendu, si votre couleur naturelle est déjà foncée, le noir végétal sera plus facile à obtenir. Pour des cheveux châtains clairs, vous devrez compter un peu plus de temps. Mais pas d’inquiétudes, vous y parviendrez aussi.

Les pré-requis

Avant toute coloration naturelle, offrez un masque de détox à vos cheveux. N’oubliez pas que les produits chimiques sont des polluants très puissants et qu’il convient d’abord d’en nettoyer votre cuir chevelu. D’autre part, si vous souhaitez retrouver une couleur brune ou noire après une décoloration que vous n’assumez pas ou qui ne vous convient pas, le passage par la case détox est indispensable, au moins trois semaines avant de penser à une coloration végétale. Sans le respecte de cette consigne, vous vous exposez aux cheveux verts (blond décoloré + teinture indigo = vert !).

La coloration naturelle végétale

Si c’est votre première fois, prenez conseil auprès de votre salon de coiffure bio. Voire, faites le faire par une professionnelle de la coiffure végétale. Sinon, munissez-vous des ingrédients suivants :
– Une teinture visant à colorer vos cheveux en noir, poudre d’indigo ou logona ébène ;
– Du henné naturel ;
– De l’eau chaude
N’appliquez jamais la teinture indigo seule. Le henné naturel est indispensable pour bien fixer les couleurs. C’est le mélange et le temps de pose qui détermineront, en fonction de vos cheveux et de votre cuir chevelu, la teinte finale.

Le pouvoir de l’indigo

A la base, l’indigo est issu d’une plante. La poudre qui en découle est verte légèrement bleutée, mais devient noire au contact de l’eau. Il est primordial d’appliquer le mélange aussitôt après l’avoir effectué. En effet, l’indigo peut perdre tout ou partie de son pouvoir colorant passé une heure de contact avec l’eau. Donc posez vite la pâte colorante sur vos cheveux et enfermez-les dans une charlotte ou dans film cellophane.

N’ajoutez aucun produit acide avec l’indigo. Pas de citron, pas de vinaigre. Et pas de shampoing avant 24 heures après la coloration naturelle. Vous perdriez l’essentiel de votre coloration. Voilà pour l’essentiel. Notez que plus vos cheveux sont clairs, et plus vous aurez besoin de temps de pose. Deux étapes, avec deux poses longues seront peut-être nécessaires. Mais vous aurez l’assurance d’une couleur naturelle à la longue tenue.