197, rue de Tolbiac - 75013 PARIS

Tél. : 01 45 88 21 63

Le Karité : présentation et vertus

Le Karité est un autre de ces trésors venu d’Afrique, continent riche, berceau de l’humanité. Ce n’est pas un hasard, au final, si ces plantes si gracieuses que l’on utilise depuis la nuit des temps pour nos besoins médicaux et cosmétiques proviennent en majorité d’Afrique. C’est sans dote que l’homme et les plantes ont su prendre le temps de co-évoluer ensemble durant des millénaires. Le Karité est encore aujourd’hui beaucoup employé en cosmétique. Et l’on aurait tort de s’en priver tant ses bienfaits visibles sont nombreux.

D’où vient le Karité ?

Le Karité, c’est un arbre. Et en Wolof Karité signifie même ‘arbre à beurre’. Ce qui donne une indication concrète des lieux où l’on peut le trouver. Essentiellement dans les savanes arborées de l’Afrique de l’Ouest, même si l’on en trouve aussi dans l’Est du continent. Pour être précis, il existe deux sous-espèces différentes de Karité, dont l’une vit en Afrique de l’Est. Mais la plus grande partie des arbres est bien présente dans le sahel occidental entre le Sénégal et le Cameroun, en passant par le Mali. Le Karité est un arbre à croissance lente, voire très lente et est malheureusement victime de feux de brousses fréquents. Il est d’ailleurs placé sur la liste mondiale de l’UICN des espèces menacées.

Le Karité mesure rarement plus de 15 mètres de haut, et ses premières floraisons se font seulement au bout de 18 ans. Quand on vous dit qu’il aime prendre son temps. Par contre, il fleurit ensuite chaque année pendant 100 ans et peut vivre plusieurs siècles. Nous passons volontairement les détails inhérents aux feuilles, au tronc ou aux fleurs de l’arbre, pour nous attarder sur la partie qui nous intéresse ; le fruit. Sachez toutefois que les abeilles apprécient le pollen des fleurs de Karité. Ne soyez donc pas surprises de trouver du miel de Karité.

Le fruit, que l’on appelle également Karité, est disponible en grappe. Il mesure entre 4 et 8 cm de long et tient une forme oblongue pour une couleur allant du vert au brun, en fonction de la maturité du fruit. Il est charnu entièrement comestible et ressemble à une grosse Reine-claude. Mais sa particularité se situe dans son centre. Dans chaque fruit, on trouve une à deux graines, entourées d’une coque assez mince un peu blanchâtre et d’un peu de pulpe. Et chaque graine est constituée à plus de 50 % de matière grasse. Voilà d’où vient notre beurre de Karité ; de l’intérieur de la graine du Karité. Cette graine, que l’on appelle aussi amande, ou noix, est composée en grande partie d’acides gras, dont les acides oléiques et stéariques, qui jouent sur la dureté du beurre. Plus vous trouverez d’acide stéarique, et plus votre beurre sera dur.

Quelles sont les vertus du Karité ?

Le beurre de Karité est essentiellement utilisé dans l’industrie agro-alimentaire. À chaque fois que vous lisez : matière grasse d’origine végétale dans la composition d’un produit alimentaire, c’est bien souvent du Karité. On le trouve dans la margarine, voire dans le chocolat notamment. Mais ses bienfaits s’exercent surtout ailleurs ; sur la peau et sur les cheveux. Vous pouvez;

  • en glisser dans votre bain pour un effet relaxant et une peau douce;
  • l’utiliser en massage, à la manière d’un lait hydratant, pour chercher la décontraction musculaire;
  • nourrir votre peau après épilation grâce à ses actions hydratantes et apaisantes;
  • en disposer sur la peau de votre visage après le feu du rasoir;
  • l’utiliser en crème pour les mains (effets hydratants);
  • le déposer sur vos lèvres l’hiver, voire sur votre nez lorsqu’il est irrité…

Mais surtout, le Karité s’utilise en soins pour les cheveux. Et surtout à destination des cheveux secs. Vous l’avez compris, ses propriétés hydratantes et insaponifiables (qui empêchent de devenir du savon), en plus des nombreux acides gras et des vitamines (A,D,E, F) qu’il possède font du Karité un élément naturel essentiel de la réparation des cheveux secs et abîmés. Il ne vous reste plus qu’à choisir le bon beurre de Karité et à vous faire un masque naturel cheveux.

Faire son masque beurre de Karité

Avant de passer à la confection du masque, commencez par choisir le ‘bon’ beurre de Karité. Il n’existe pas encore de culture intensive du Karité (la croissance très lente de l’arbre y est sans doute pour quelque chose…). Donc, pas de risque d’intrants chimiques dans la fertilisation de l’arbre, ces derniers poussant toujours de manière complètement naturelle. Votre attention doit se porter sur un autre point ; le procédé d’extraction. Optez de préférence pour un beurre de Karité extrait à froid. Dans les faits, trois méthodes d’extraction sont utilisées :

  • l’extraction à ‘froid’, qui impose une pression des amandes à une température obligatoirement inférieure à 80 °C. De cette façon, et même si tout le beurre ne peut être extrait, les principes actifs sont préservés. Ce beurre de Karité est donc le plus qualitatif;
  • la méthode traditionnelle, qui consiste à faire bouillir les amandes pilées. La trop forte chaleur a un effet négatif sur les principes actifs et les vitamines contenus dans la graisse de l’amande;
  • la méthode occidentale issue du monde industriel, qui se déroule en trois étapes avec l’adjonction de produits chimiques. D’abord, on neutralise les acides gras, au cas où ces derniers s’oxyderaient. Puis, on désodorise pour éliminer l’odeur du Karité. Enfin, on décolore, afin d’obtenir une crème d’un blanc pur. C’est plus rentable, plus joli, plus vendeur, mais beaucoup moins efficace.

Autrement dit, si vous voyez sur le flacon qu’il est écrit pression à froid, que le beurre de Karité est verdâtre ou jaunâtre et qu’il se dégage une odeur de ce flacon, alors vous pouvez y aller. Votre masque cheveux beurre de karité sera efficace. Bien évidement, veillez à ce qu’aucun autre produit n’entre dans la composition. Il existe une contre indication à l’utilisation du beurre de Karité. Si vous êtes allergique au latex, il est conseillé d’éviter le beurre de Karité directement sur la peau. L’arbre comme le fruit en contiennent.

Pour finir, on vous laisse une petite recette de masque au beurre de Karité. Munissez-vous d’un bol et d’une spatule en bois, de préférence. Déposez environ 45 grammes de beurre de Karité cheveux dans votre bol et mélangez-le avec une ou deux huiles végétales de votre choix. L’argan est très complémentaire du Karité, mais vous pouvez aussi utiliser de l’huile de coco ou de l’huile d’olive. Quoiqu’il en soit, pour 45g de Karité, n’excédez pas 20 ml d’huile végétale. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène. A cet instant, vous pouvez également ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles, pour un maximum de 20 gouttes, toutes huiles essentielles comprises. Votre masque est prêt. Vous l’étaler de la mi-longueur à la pointe et laissez reposer pendant au moins 20 minutes. Et vous rincez. Pour d’autres conseils, n’hésitez pas à rendre visite à votre salon de coiffure bio préféré.