197, rue de Tolbiac - 75013 PARIS

Tél. : 01 45 88 21 63

Les huiles essentielles en soin capillaire

Les partisans du soin naturel le savent depuis fort longtemps ; les huiles essentielles ont de nombreux mérites du point de vue de la santé. Utilisées dans le soin d’un nombre incalculable de désagrément physiologique, elles permettent souvent de rééquilibrer le corps et de venir en aide à notre système immunitaire. Inhalation, utilisation cutanée voire ingestion sont les modes récurrents d’administration des huiles essentielles. Et l’on peut se douter fortement qu’un élément aussi efficace pour nombre d’affection le soit aussi pour nos cheveux.

De surcroît, les huiles essentielles présentent l’avantage de ne pas être de simples composés chimiques synthétisés. Contrairement aux molécules créées de toute pièce dans les laboratoires, qui sont difficilement assimilables par le corps, les huiles essentielles sont des condensées des principes actifs de la plante dont elles sont issues. Cette concentration d’éléments impose donc une utilisation parcimonieuse de ce trésor végétal.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Comme on l’évoquait plus haut, les huiles essentielles sont des concentrés d’actif. Il est donc très important de respecter des posologies bien précises. Certaines huiles sont ingérables, mais jamais à plus de deux gouttes sur un sucre ou noyées dans une huile végétale, comme l’huile d’olive. En ce qui concerne nos cheveux, le risque lié à l’ingestion est normalement très faible, à moins d’une erreur fortuite de manipulation du flacon. Toutefois attention aux muqueuses, et surtout aux yeux.

Quand vous utiliserez une huile essentielle pour cheveux, vous trouverez en général deux manières différentes de vous y prendre :

  • Soit vous incluez votre huile essentielle dans un shampoing neutre, acheté en magasin ou fabriqué par vos soins. Considérez entre 10 et 20 gouttes d’huile essentielle pour 10 cl de shampoing. Jamais plus.
  • Soit vous vous faites un massage, voire un masque pour vos cheveux. Dans ce cas, une à deux gouttes (grand maximum) d’huile essentielle dans une cuillerée à soupe d’huile végétale (huile d’olive ou huile d’amande par exemple) suffiront à redonner du peps à vos cheveux.

Les bénéfices du soin capillaire aux huiles essentielles

On ne reprendra pas ici toutes les applications des dizaines d’huiles essentielles existantes, mais simplement celles qui peuvent faire que nos cheveux se portent mieux. Et vous constaterez que chaque problème capillaire trouve tout ou partie de sa réponse dans les huiles essentielles.

En cas de cheveux gras, intégrez dans votre shampoing quelques gouttes d’huiles essentielles de cyprès, de citron, de genévrier ou de laurier par exemple. Mais d’autres huiles peuvent également convenir. Cette liste n’est pas exhaustive. Chacune des huiles essentielles est apte à plusieurs emplois, du fait de ses nombreux principes actifs. Parfois, l’union de deux huiles peut s’avérer être une excellente solution. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les nombreux ouvrages parus sur le bienfait et l’utilisation des huiles essentielles et végétales, huile par huile.

Le cèdre et le cyprès sont très bons contre les démangeaisons du cuir chevelu. Le cyprès peut donc à la fois vous soulager de vos démangeaisons et agir pour que vos cheveux soient moins gras. Et aussi en cas de pellicules ! Les autres huiles essentielles le plus souvent employées contre ces flocons blancs sont le pamplemousse, l’arbre à thé, le romarin, voire le patchouli. Contre les cheveux secs, l’ylang-ylang, le romarin et la lavande sont efficaces. Ces huiles sont d’ailleurs également efficaces contre les cheveux ternes ou abîmés. L’huile essentielle de citron aussi d’ailleurs.

Quant à la chute des cheveux, et bien qu’il n’existe aucun remède miracle, l’huile essentielle de gingembre est particulièrement appréciée pour son effet sur le cuir chevelu. Mais le romarin, le cyprès (encore…) le citron et le thym sont également couramment employés. Attention. Il ne suffit pas de mettre une goutte d’huile essentielle sur le sommet de son crâne pour voir aussitôt ses cheveux pousser à la vitesse d’un haricot magique. Les huiles essentielles s’utilisent en soin régulier, pour l’entretien des cheveux et du cuir chevelu.

Les petites choses en plus

Contre les poux, fléau fréquemment rencontré en septembre et en octobre dans les petites écoles, les huiles essentielles sont également efficaces. La lavande vraie et l’arbre à thé sont conseillés. En lien avec un masque au henné (déjà chasseur de poux) les quelques gouttes de lavande vraie feront des miracles. Et oui, le henné possède aussi d’autres vertus que celles consistant à fabriquer des recettes naturelles pour colorer les cheveux blancs. Par ailleurs, pour les femmes qui n’aiment pas trop les fourches au bout des cheveux, déposez quelques gouttes de palma rosa, de géranium ou de bois de cade dans votre shampoing. Il se peut que vous constatiez la différence très rapidement.

Les huiles essentielles cheveux servent souvent lors de soins en salon de coiffure bio ou végétal. Elles viennent en masques ou en compléments de soins capillaires, voire de colorations végétales. Aller. Pour le plaisir, on vous donne le top 3 des huiles essentielles pour la beauté des cheveux :

  • L’ylang-ylang. Ce n’est pas une surprise. Cette huile essentielle contribue à gainer le cheveu, ajoute de la brillance et dégage une odeur des plus heureuses;
  • L’huile de Palma Rosa. Pour des cheveux plus souples et beaucoup plus brillants;
  • L’huile essentielle de bois de cade. Elle joue également sur la brillance de vos cheveux et leur éclat.

Entre les huiles, il existe aussi des synergies particulières. Deux huiles utilisées ensemble peuvent augmenter encore le pouvoir de l’huile essentielle utilisée seule. En règle générale, il est conseillé d’utiliser une huile essentielle avec une huile végétale. Pour améliorer encore la beauté de vos cheveux, n’hésitez pas à utiliser les huiles essentielles en masques avec de l’huile d’argan, d’amande, d’olive ou même de coco. Toutes ces huiles végétales ont déjà un effet positif sur vos cheveux en utilisation unique, mais avec les huiles essentielles appropriées, vos cheveux bénéficieront d’un éclat supplémentaire.

Dernier petit conseil avant de vous laisser tester. Comme vous le savez, les huiles essentielles sont nombreuses, et le choix est parfois compliqué. Pour vous faciliter la vie, commencez par observer quelles sont les propriétés de chacune des huiles que vous avez présélectionnées. Puis optez pour des huiles polyvalentes. Elles vous permettront de traiter des symptômes différents, et pas uniquement liés à vos cheveux. L’huile de Palma Rosa, par exemple, est une huile appréciée par vos cheveux, mais elle est avant tout utilisée en tant qu’anti-infectieux et antimycosique. Elle sert donc autant à assouplir votre masse capillaire qu’à lutter contre les angines, les sinusites ou l’acné. Et quand on évoque les synergies entre les huiles, pensez à l’ylang-ylang. Avec 10 gouttes de Jojoba et 10 gouttes de germe de blé (huiles végétales) pour 4 gouttes d’ylang-ylang, vous obtenez un masque ‘nutrition et brillance’ que vous laisserez reposer 30 minutes. Vos cheveux vous diront merci.