197, rue de Tolbiac - 75013 PARIS

Tél. : 01 45 88 21 63

Réflexes quotidiens à bannir de notre routine beauté

La force des habitudes, c’est de ne plus avoir à penser les choses que l’on fait. Dans de nombreux cas, c’est un soulagement, un repos du cerveau très appréciable. Mais il arrive que ces habitudes que nous prenons se révèlent très mauvaises pour notre santé. Manger du sucre le soir, oublier de se démaquiller avant d’aller se coucher, utiliser du désherbant chimique dans son jardin, ou encore laver ses cheveux avec des shampoings industriels.

Comment se fait-on piéger par ces mauvaises habitudes ?

De manière très simple. Légitimement, on se dit que si tous ces produits sont commercialisables, c’est qu’ils ne doivent pas représenter de grands dangers. Hélas, ce qui était sans doute vrai à une époque où le principe de précaution se voyait réellement appliqué ne l’est plus du tout aujourd’hui. La porosité est telle entre la politique et les marchés que ces derniers, bien plus puissants et bien mieux organisés, dictent leurs lois aux administrateurs politiques que nous croyons élire. De fait, notre cerveau et notre bonne foi nous jouent des tours. Car il ne faut pas oublier que le but premier d’une entreprise, quelle qu’elle soit, est de gagner de l’argent. Et plus l‘entreprise est grosse, plus elle veut en gagner beaucoup, bien souvent au détriment de la qualité du produit et des normes sanitaires et/ou environnementales. A faire confiance aux produits que l’on trouve en libre service, on peut risquer gros. Simplement parce que le stress que génère notre vie nous pousse tout simplement à nous diriger vers le plus pratique. Le cerveau embrumé par des heures de travail, il faut aller toujours plus vite, parer au plus pressé. Et tant pis pour nos cheveux…

Bannissez les coiffures qui sollicitent de trop votre cuir chevelu

La première mauvaise habitude à bannir, ce sont ces coiffures qui demandent beaucoup trop et beaucoup trop longtemps à notre cuir chevelu. Fatigué, abîmé, il devient irritable et n’est plus en mesure de faire sortir de beaux cheveux. Pire encore, ces coiffures sont à l’origine de ce que l’on appelle l’alopécie de traction, une perte des cheveux dues à de mauvaises habitudes de coiffage. Et ces habitudes ont la vie dure. En voici quelques unes que vous devriez vite abandonner ;
Les box braids et les extensions. Non pas que vous deviez arrêter définitivement les extensions, mais plutôt que vous devez faire attention à l’état de votre cuir chevelu avant de vous lancer dans une telle opération. Faites attention aux longueurs des extensions en fonction de la longueur de vos cheveux et veillez à ne pas recommencer trop souvent. La règle d’or ? 4 paquets, 4 semaines, 4 fois dans l’année… Au maximum.
Les tresses couchées. Très pratiques et très jolies, certes. Mais pas trop souvent. C’est une habitude à transformer en opération occasionnelle. Et faites attention aux cheveux des côtés, plus fins, et donc beaucoup plus fragiles.
Les cheveux attachés trop tirés. Là encore, ils tirent sur le cuir chevelu et le sollicitent énormément. Préférez les cheveux plus lâches, n’exerçant qu’une pression très faible sur le cuir.

A ces trois mauvaises habitudes de coiffage, on peut ajouter le démêlage trop brusque. Prenez soin de votre cuir chevelu. Il ne vous a rien fait. Pourquoi le martyriser ainsi ? Ce n’est pas parce que vous tirer fort et vite sur vos cheveux qu’ils seront mieux démêler. Rappelez-vous que le démêlage s’effectue toujours des pointes vers la racine, justement pour éviter la traction sur le cuir chevelu. D’autre part, profitez de la sortie de la douche pour démêler vos cheveux encore mouillés.

Les produits chimiques, les plus mauvaises de toutes les habitudes

Shampoings, après shampoings, démêlants, colorations, soins industriels… Il existe aujourd’hui toute une panoplie de produits sensés faire des miracles. Or, dans chacun d’eux, des produits chimiques veillent au grain. La teinture contient de l’ammoniaque, le shampoing des silicones et des sulfates, etc. Ce que détériore le premier, le second est sensé le réparer, en détériorant autre chose que le troisième reprendra à sa charge… Et ainsi de suite. Rappelez-vous, le but est de vous vendre quelque chose. Pour l’industrie pharmaceutique, il est de coutume de dire qu’un patient soigné est un client perdu. Il en va de même pour vos cheveux, et la cosmétique en général. Plus vous utilisez de produits chimiques, et plus vous en aurez besoin. C’est un cercle vicieux duquel il n’est pas toujours simple de sortir. Pourtant, il existe de nombreux produits sains. L’utilisation d’une coloration bio par exemple, vous fera gagner à la fois du temps et de l’argent. D’abord parce que vous n’aurez pas besoin de rajouter un quelconque soin supplémentaire. Et donc parce que ce faisant, cela vous évite d’avoir à acheter toute une litanie de produits complémentaires. Pensez-y. Quitte à avoir des habitudes, prenez-en de bonnes…