197, rue de Tolbiac - 75013 PARIS

Tél. : 01 45 88 21 63

Les codes de la mode capillaire masculine changent

Les mœurs évoluent, et avec elles, les codes de la mode. Logique après tout. Mais si, jusqu’à la fin du XXème siècle, seules les femmes semblaient jouer les victimes de la mode capillaire, c’est désormais au tour des hommes de goûter à la joie profonde du changement ou de l’affirmation d’un look. Ce sont avant tout les sportifs de haut niveau qui ont permis l’évolution de l’image du cuir chevelu d’un homme. Et en Europe, les plus médiatisés d’entre eux étant les footballeurs, ces derniers sont devenus les égéries d’une mode capillaire masculine en ébullition.

Bref retour sur les modes capillaires masculines

Aussi loin que l’on parvienne à remonter, les modes capillaires masculines ont toutes été bien définies. Il est possible, par exemple, de resituer l’action d’un film rien qu’en regardant la coiffure de ces messieurs. De la raie sur le côté affublée d’une moustache abondante il y a 100 ans aux cheveux longs et à la barbe mal rasée des années 2010, en passant par la coupe reconnaissable des sixties, toutes ces coupes de cheveux sont clairement identifiables et représentatives d’une époque. Mais depuis peu, plus rien ne semble réagir à une loi cadre définissant le look d’une décennie. Tout semble possible. Des hipsters aux adeptes du revival des années 70, de la tresse à la coloration, tout est permis et plus aucun style ne semble dominer les autres.

Les tendances des dernières années

Depuis peu, donc, les hommes se soucient de leur look jusque dans leurs cheveux et sur leur barbe. Pour preuve, même les couvre-chefs, encore totalement abandonnés, voire raillés au début des années 2000 refont surface. Pour autant, le chapeau ou le béret ne sont pas forcément compatibles avec une bonne santé des cheveux. En effet, ce dernier porté trop longtemps empêche le cuir chevelu de respirer. Conséquence, des cheveux qui deviennent ternes. Mais revenons à nos tendances ;
Le look hérissé. Coupe assez courte sur les côtés et les cheveux un peu plus longs sur le dessus, laissant de multiples possibilités quant à la coiffure du moment. Mais ce sont surtout les pics désordonnés qui ont connu un grand succès.
Le look cheveux ras. Sans doute la coupe la plus remarquée ces dernières années. Pour certains, c’est surtout très économique. Un coup de tondeuse à la maison et le tour est joué. Pour d’autres, il s’agit d’un look très étudié et qui demande beaucoup d’entretien. Un millimètre de plus sur le dessus que sur les côtés. Le tout assorti de la fameuse barbe de trois jours.
Le look undercut. Les cheveux sont coupés à ras… En dessous des cheveux laissés volontairement longs. Les cheveux du dessus, plus longs d’environ 10 cm, viennent couvrir la tonsure de la nuque et des côtés. Ce qui laisse là aussi beaucoup de possibilité de coiffure. Et notamment le petit catogan qui va bien.
Le look désordonné mi-long. Notez que le désordre règne dans la mode capillaire masculine. Comme si on ne voulait pas assumer de prendre soin de son look. Ici, la chevelure fournie permet de nombreuses excentricités. Mais la préférée de tous, c’est le style ‘pas coiffé’.
Le look hippie. On exagère un peu, mais les cheveux longs sont toujours tendance. Et plus encore aujourd’hui s’ils sont accompagnés d’une barbe d’une dizaine de jours, voire d’une belle moustache, possible aussi avec un chignon…
Le look tressé. Et on dit bien tressé, et non stressé. Et il existe bien des façons de la porter ; plaquée sur le dessus du crâne, version queue de rat, en mode mulet ou encore en coupe viking. Comme perdue au milieu de cheveux longs ou mi-longs désordonnés.
Le look pas de cheveux blancs. Et oui, la tendance semble prendre aussi en France, pourtant très en retard sur la question par rapport aux anglo-saxons.

la coloration pour hommes

Le marché de la coloration en France ne représente qu’à peine 2 % de la coloration totale. C’est dire s’il existe encore une marge de progression. Surtout quand on sait que de l’autre côté de l’Atlantique, on dépasse les 15 %. Pourtant le bien etre au masculin a tout aussi droit de citer que le bien-être féminin. De fait, il existe très peu de colorations pour hommes chez les distributeurs. Ce qui doit certainement pousser quelques homes à user du produit dévolu à leurs copines. Grave erreur. Les cheveux des hommes et des femmes n’ont pas exactement la même constitution. Messieurs, évitez donc à tout prix les colorations destinées à vos femmes. L’idéal reste de vous adresser à un professionnel. Ce qui est bien plus simple qu’avant. En effet, les barber shop fleurissent. Les poils de la barbe, attribut exclusivement masculin, fleurissent. Les hommes ne se rendent plus chez le coiffeur, mais chez le barbier, autrement plus viril dans la connotation du terme. De là, le look entier du visage est étudié. De fait, si une coloration est nécessaire, vous trouverez là de très précieux conseils.