197, rue de Tolbiac - 75013 PARIS

Tél. : 01 45 88 21 63

La coloration végétale, de la racine des plantes aux racines de vos cheveux…

Pour la plupart d’entre vous, la coloration végétale est un concept nouveau. Et pourtant… Bien avant l’invention des produits chimiques des grandes industries modernes, comment faisait-on pour colorer des cheveux, un tissu, voire une toile de maître ? Grâce aux plantes, bien sûr. La coloration végétale fut appliquée dans différentes culture des siècles durant. Et les cheveux, la cosmétique et le textile ont su profiter des applications de la couleur végétale. Combine de tapis du Moyen-Orient ont intégrés ces pigment végétaux à travers les époques ?

chimique contre végétal, l’argent facile face à la santé et à la vigueur.

Compte tenu des coûts de production, et du fait qu’il est impossible de breveter la nature, les grandes industries ont préféré opter pour le tout chimique, afin de mieux rentabiliser leurs investissements et d’assurer de gros bénéfices. Le fait que ces produits chimiques puissent se révéler dangereux pour la santé n’inquiète en aucun cas ces industries. Mais heureusement, les mentalités changent. De nos jours, beaucoup d’entre nous ont conscience que la chimie porte préjudice à notre santé ainsi qu’à l’environnement.
Il est temps de revenir à une pratique professionnelle plus en harmonie avec les éléments qui nous entourent. L’être humain est partie intégrante de cette nature. Il est donc tout à fait logique que les plantes, que cette nature nous offre généreusement, soient adaptées aux besoins humains. La coloration végétale permet de colorer ses cheveux en les soignant, en préservant sa santé et celle du coiffeur.

De ses propres racines à celles des cheveux.

Mieux encore, elle donne un résultat différent mais surtout unique. Une coloration végétale est créée à partir de pétales et de pistils de fleurs, d’épices et de plantes. Les éléments sont séchés au soleil, puis broyés en une poudre très fine, directement prête à l’emploi. Il suffit de la mélanger à de l’eau chaude que l’on enrichit parfois d’huile végétale. Un coiffeur coloration végétale est donc un spécialiste de l’utilisation de procédés ancestraux qui ont fait le bonheur de nos cheveux des générations durant, avant l’intervention du dogme « tout chimique ».

De part ses racines orientales et son enfance au Maroc, Mona est familiarisée depuis son plus jeune âge aux bienfaits du henné et des plantes pour colorer les cheveux. Au salon, elle s’inspire des cataplasmes qu’elle réalisait au hammam, méthodes mille fois reproduites depuis plus de mille ans, et qu’il est primordial de transmettre aux générations futures. C’est pourquoi désormais, Mona sensibilise et forme ses collaboratrices au sein du salon à ce savoir faire ancestral.
La coloration aux plantes permet une bonne couverture de cheveux blancs.

Elle peut donner du reflet et gainer le cheveu, notamment grâce au henné présent dans chaque préparation. Elle offre un assortiment de nuances du fait de la grande variété de plantes tinctoriales existantes (indigo, henné, garance, hibiscus, camomille etc.)

Il est possible de les combiner ensemble, comme dans une palette de peintre afin d’obtenir la nuance désirée. La coloration végétale cheveux blancs (la coloration végétale tout court, d’ailleurs…) ne modifie pas la structure du cheveu. Contrairement à la coloration chimique, il n’y a ni oxydant ni ammoniaque. Elle s’applique aussi bien sur un cheveu naturel que coloré, méché ou même permanenté.

Le cheveu est respecté Brillant et Résistant.
Une couleur personnalisée, vivante…
La créativité en couleur.

Tarifs

La palette des couleurs *

Coloration végétale, shampoing végétal, Soin, massage, coiffage/brushing

+ Deuxième application couleur

77,00 €

+ 15,00 €

La palette des couleurs associée à une Coupe *

Coloration végétale, shampoing végétal, Soin, massage, coupe, coiffage/brushing.

+ Deuxième application couleur

89,00 €

+ 15,00 €

* All inclusive

Tous nos services comprennent un soin, un shampoing végétal, un démêlant et un fixant écologique sans supplément de longueur ou d’épaisseur.

Foire aux questions

De part l’absence de produits chimiques, la coloration n’a pas d’effets indésirables sur la santé, le cuir chevelu et les cheveux ne subissent aucun dommage.

La coloration végétale est composée uniquement de plantes et d’eau. Elle est 100% biodégradable donc très écologique.

Elle est composée uniquement de pétales, de pistils de fleurs tinctoriales. Les plantes sont séchées au soleil puis broyées en poudre très fine que l’on mélange avec de l’eau chaude. Cela permet d’infuser les tanins des plantes et de révéler leur pouvoir colorant (pas d’oxydant, pas d’ammoniaque).

La coloration chimique agit selon le principe chimique d’oxydo réduction (pigments chimiques+ oxydant), (ammoniaque ou dérivés) et pénètre à l’intérieur de la structure du cheveu. Elle détruit la mélanine (colorant naturel du cheveu) et la remplace par un pigment chimique. Elle offre donc beaucoup de possibilités de couleurs mais endommage la fibre capillaire.

En coloration végétale, les pigments naturels des plantes ne pénètrent pas à l’intérieur de la mélanine, ni de la fibre. Le cheveu et le cuir chevelu sont ainsi préservés. Elle va gainer le cheveu grâce à l’acide tannique présent dans les plantes et apporter force et brillance.

La coloration dite sans ammoniaque est une coloration chimique d’oxydation. L’ammoniaque a été remplacée par un dérivé (l’ethanolamine mélange d’ester d’amine). Tout aussi nocif et présumé cancérigène.
Du fait qu’il est inodore on pense qu’il est inoffensif.

La coloration végétale se présente toujours sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau. Si le produit est crémeux et doit être mélangé avec autre chose que de l’eau avant application il s’agit d’une couleur chimique.
Ainsi il faudrait aussi se méfier du henné dit renforcé (henné +Plombs, Nitrate d’argent, cuivre ou Picramate de sodium) et henné noir (ppd).

Les réactions allergiques sont très rares cependant, comme pour tout produit ou aliment, le risque zéro n’existe pas. On peut bien être allergique aux fraises par exemple.

Il n’y a aucune contre indication pour les femmes enceintes avec la coloration aux plantes.
De même des personnes en traitement chimiothérapique ou ayant été traitées ainsi peuvent colorer leur cheveux avec ce type de coloration.

La coloration bio freine, voir stoppe la chute des cheveux, puisque les plantes vont renforcer le bulbe et gainer le cheveu.

La coloration aux plantes va agir comme un soin en gainant et renforçant la fibre capillaire. Totalement douce, elle n’asséchera pas les cheveux même très fragilisés ou sensibilisés par les couleurs chimiques, le soleil, les mèches, les permanentes…

Dès que le cheveu commence à atteindre les 2 voir 3 centimètres, il est tout à fait possible de passer à la coloration végétale puisque celle-ci va renforcer votre cheveu et le gainer.

Il est tout à fait possible de passer de la chimie au végétale, il n’y a pas d’incompatibilité. Elle va, de plus, renforcer la fibre en gainant le cheveu coloré par la chimie.

Aucun traitement ou nettoyage n’est obligatoire pour passer à la coloration végétale. On peut parfois préconiser un masque à l’argile pour une meilleure adhérence des pigments des plantes. On pourra de plus opter pour un shampoing bio. Une coupe pourra être utile afin d’éliminer le maximum de chimie.

Tout dépendra du résultat voulu, les teintes claires nécessiteront environ 1h30, les teintes foncées entre 1h30 et 3h s’il est nécessaire de procéder en 2 applications successives. (Compter en plus le temps de la coupe ou, et d’un coiffage).

La coloration végétale est d’une longue tenue. Elle est l’égale des couleurs chimiques elle peut même devenir permanente après plusieurs applications. Ce pendant pour certains résultats (obtenir juste un reflet par exemple) la couleur dégorgera au fur et à mesure.

Avec la coloration végétale on peut foncer, donner un reflet, couvrir les cheveux blancs… Mais il n’est pas possible d’éclaircir les cheveux.

Contrairement à la couleur chimique la couleur aux plantes peut être appliquée aussi souvent qu’on le souhaite.
Plus la coloration sera répétée, plus le résultat sera étonnant côté reflet, soin du cheveu, brillance et tenue.

Plusieurs teintes peuvent être obtenues, des teintes allant du blond très clair au brun. Cependant la palette de couleur possible est moins importante qu’avec de la couleur chimique. Les couleurs obtenues sont à tendance chaude, le résultat dépendra de la couleur de la chevelure, du pourcentage de cheveux blanc et de l’intensité du reflet. On obtient des couleurs nuancées sans effet «casque ».

Bien sûr qu’il est possible de couvrir les cheveux blancs avec les couleurs bio. Elles les colorent et leur apportent brillance et protection. On obtient ainsi une très bonne couvrance et une large palette de couleurs est possible sur cheveux blancs.

Il est tout à fait possible d’obtenir des teintes foncées avec la coloration aux plantes. En revanche certains cas nécessiterons l’application de deux couleurs successives d’où un temps de pause cumulé relativement long (par exemple 20 min pour la 1ère et 1h pour la seconde, plus le temps du rinçage).